Tout le monde y va de sa diatribe sur ce forum, les albums s’y font démonter, Untel est surnommé « Vous-savez-qui » ou « Celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom » car aussitôt que son patronyme est cité, il dégaine la dialectique incisive. Un jour c’est mon tour, je ne sais pourquoi je réponds à celui qui se moque, pas si méchamment au fond. Bien m’en a pris, le lendemain, nous nous réconcilions autour d’un verre. Sur ce, je le présente à mon meilleur ami, ils vont s’installer dans le même atelier, fonder un magazine, réaliser des dizaines d’albums, créer des labels et des connections… La vie est bien faite et pleine de surprises.

Aujourd’hui, plus personne n’habite la même ville et se contente de se souhaiter les anniversaires sur Facebook.