Le professeur nous demande d’observer un tableau et de le traduire en formes géométriques sur notre feuille. Me voilà bien déconfite. Cet exercice est à des lieux de mon mode de réflexion et ma créativité s’en trouve presque blessée. Je sens bien que je ne vais pas m’en tirer la tête haute. Le verdict tombe une semaine plus tard : j’ai décroché la pire note de la classe. Je vois au sourire que ma copine peine à dissimuler que mon statut de chouchou ne va pas se renouveler aisément avec ce nouveau professeur.