Elle veut m’accompagner jusqu’au lieu du rendez-vous. Je n’aime pas l’idée de la mélanger à mon autre univers, est-ce parce que son féminisme agressif dénote avec l’exclusivité masculine de la réunion ? Que peut-elle bien soupçonner qu’il s’y passe pour s’accrocher plus fort qu’un pou à cette décision ? Est-elle si curieuse qu’elle veuille à ce point voir à quoi ressemble un dessinateur en herbe ? Elle ne sera pas déçue. Juste devant le bar, nous rencontrons Denis, accompagné lui aussi d’une bande d’acolytes non invités. Bravement, fièrement, il m’offre trois brins de muguet. Sans même la regarder, je sens son sourire narquois se dessiner.