Ce type-là, il m’a renversée dès la première fois que j’ai vu ses dessins. Il m’a scotchée, dévastée, bouleversée. Je guette l’apparition de son grand œuvre tous les mois dans mon magazine et s’il n’y est pas, je le jette direct à la poubelle. Je prononce son nom en le dégustant, tout le monde à mon travail sait que je suis amoureuse. Un jour, je l’aperçois à la Fnac, j’abandonne aussitôt mon interlocuteur meurtri pour le retrouver au rayon jazz, je connais ses goûts. Un autre jour, on me le présente et je n’arrive pas à articuler deux mots.

Hier, j’ai lu son dernier ouvrage. Que s’est-il passé ?