C’est particulièrement bien, les petits matins.Tous ces noms imprononçables et familiers que l’on retrouve tous les ans, smör et blåbär en tête, que l’on adore prononcer à la française, parce que finalement c’est plus drôle ainsi.