C’est chaque fois la même chose, on se retrouve seul en maillot de bain au milieu des Vikings naturistes et paradoxalement, on se sent plus qu’à poil.