J’ai vécu dans cette rue. J’ai eu un enfant à cette adresse. Un nom très pompeux, à l’opposé de son faste. Il ne s’y passait jamais rien. Une rue morne. Lorsqu’une enseigne s’y ouvrait, on rigolait. Dans six mois, ils sont fermés. Personne ne vient jamais dans cette rue. Et puis un soir, son nom surgit aux actualités car dans cette rue, on y fusille des gens au hasard. Dans cette rue-là, la plus ennuyeuse du monde.