Des soucis ont poussé dans mon jardin au mois de novembre. Quelle ironie !