L’adolescente :

« Pour qui ? »

Le comptable :

« Pourquoi ? »