Au bout de cinq années de collaboration, Agnès m’a dit : “Et si on se tutoyait ?”