De tous mes tontons, Tonton Patrick a toujours été mon préféré. Il essayait souvent de nous intéresser à ses marottes, et elles étaient nombreuses : mycologie, sciences naturelles, herboristerie, astronomie, photographie, littérature, cinéma, cuisine… Aujourd’hui encore, il vient de découvrir un nouveau champignon en région Loire-Atlantique et de commercialiser sa marque de bière. A la fin de mes études, je suis allée habiter six mois chez lui. J’avais été frappée par son mini atelier qu’il avait installé dans le placard du couloir, au fond duquel on trouvait à la fois un labo-photo, un bureau avec son ordinateur, un microscope, une lunette astronomique et mille choses encore. Un concentré de passions dans un réduit. Ce placard le résumait bien. Un grand homme réduit à une petite vie.