Mon amie porte le patronyme de Mislov, de par son père croate. Mon père le Yougo dit-elle. Un jour, toute heureuse, elle croise une vieille connaissance de fac qui ne l’avait pas oubliée.

Ah oui, lui dit celle-ci, tu portais ce pseudo débile à cette époque, comment c’était déjà ? C’est ça : “Miss Love” !”