Mon amie Chloé a pris comme pseudonyme le nom d’une de ses institutrices.