Il ne me reste plus que quelques billets sur un vieux London, celui entraperçu il y a deux ans lors des fêtes de fin d’année. Fini Pâques, welcome Noël ! :

Petite fierté dans l’avion, je n’ai pas à remplir la fiche de douane parce que je fais partie de l’Union Européenne. Je regarde les pauvres ressortissants d’ailleurs avec pitié. Moi je fais partie de l’Union Européenne ! D’accord, c’est la seule circonstance où on peut éprouver ce genre de fierté.