Chez les Anglais, c’est tout ou rien. Le 25 décembre, bouton “off”, c’est ville morte. Pas un eurostar, pas un train, pas un métro, pas un bus, pas un Tesco, pas un pub d’ouvert. Vous n’avez plus que vos yeux pour pleurer à l’aéroport pour espérer rejoindre la ville. Le lendemain, premier jour des soldes (Boxing day). Tout est ouvert et c’est une invasion d’Anglais à tous les coins de rue. Bouton “on”. La veille, les Anglais s’entraînent et se préparent à ce deuxième jour noir.