J’ai mangé chez le Prince Eugen, comme tous les ans, parmi les retraités suédois, les touristes boudant ce havre de paix situé au bout de l’île de Djugarden. Y ai appris que la cuisine du Prince était l’une des plus réputée de la ville. J’y aurais d’autant plus apprécié mon plat si une grosse araignée ne s’était piquée de m’ascensionner pour le partager avec moi.