Un tuyau : si vous souhaitez voyager en avion avec votre chien sur les genoux plutôt que dans la soute, informez juste l’équipage qu’il est pour vous un « support émotionnel ». Est-ce la même chose pour cette femme qui porte son bonnet en plein mois d’août ou pour cette petite fille qui serre si fort son billet de 20 euros pendant les turbulences ?