Nous avons un accès direct de l’ascenseur dans l’appartement que nous avons loué, puisqu’il n’y en a qu’un par étage. On se sent VIP, un peu comme un Richard Gotainer berlinois (qui a la même chose à Paris, encore faut-il le savoir). Nous informons mon beau-père de ce privilège mais que le temps est couvert. Il répond qu’il fait beau à Cambrousse-en-Auxois, mais que par contre, il n’y a qu’un escalier.