J’ai acheté dans le supermarché le plus low-cost des fruits de la passion qui me font inévitablement penser à Valérie. Je les dégusterai au matin en son honneur. Au même supermarché low-cost de Cambrousse-sur-mer, on y trouve de la cancoillotte et une sélection raisonnable de vins de Bourgogne. Ici des produits bio et des protéines de soja que j’achète à prix d’or chez BioMachin à Paris pour préparer le précieux gloubiboulga que mes enfants acclament et applaudissent. J’y ai trouvé également de la mortadelle végétarienne, un gouda au paprika et je me suis retenue d’acheter le beurre vert.