J’aime la réponse de mon ami Benoît lorsqu’on l’interroge sur ses projets artistiques : « j’attends l’automne. »