Notre astronaute Thomas Pesquet s’est envolé en Soyouz avec quelques collègues pour rejoindre la station ISS. J’apprends qu’il va prendre le relais d’une équipe déjà en place, qui gagne ainsi le droit de rejoindre ses pénates, et que la station est ainsi habitée continuellement par divers locataires. Mais que se passe-t-il quand on arrive sur place, si jamais ceux qui quittent le navire ont laissé un bazar sans nom et n’ont rien nettoyé ? Ce n’est pas parce qu’on a passé tous les tests d’apesanteur haut la main qu’on est une fée du logis. Hé, Youri, tu t’en vas où, là, t’as pas l’impression d’avoir oublié de faire quelque chose ?