Enfant, les frères de ma mère l’appelaient Gorge de poulette, en raison de son peu d’appétence et sa lenteur à manger.