Nadia,

à ton retour du Japon, parmi les nombreux petits cadeaux que tu m’as rapportés, se trouvait ce joli cahier. J’ai été trop polie pour te demander s’il venait vraiment du Pays du Soleil Levant, étant donné que tout y était écrit en français.

Je te le rends aujourd’hui, j’ai ajouté à l’intérieur quelques histoires que l’on m’a offertes. C’est décidément une affaire de cadeaux gigognes. Tu y trouveras également de nombreuses fautes d’orthographe. Tu me connais. Mais ce n’est pas très grave, lorsque je me suis plainte à la maîtresse de l’orthographe déplorable de mes enfants, celle-ci m’a répondu que la grammaire était la science des ânes. Tout va bien.