Melissa déteste qu’on l’appelle Mel. Qu’on n’évoque surtout pas Mel B ou Mel C des Spice Girls, ça la met en pétard. A l’école, on la surnommait Smell. Aujourd’hui, elle biche, sur sa carte de séjour, il est écrit Mélissa avec l’accent aigu français.