Vincent nous raconte que l’ami qui se tient à ses côtés à table est souvent confondu avec Kad Merad. On lui demande parfois des autographes dans la rue. Le comble, dit-il, c’est que plus jeune, il avait des longues dreadlocks et on lui demandait s’il n’était pas Bob Marley. Je crois même que Vincent a raconté que sa mère aurait trouvé qu’il ressemblait à ce Brad Pitt qui fait du porno.