J’avoue à mon ado que j’ai crié cette nuit dans mon sommeil, réveillant mon amant. J’avais si peur !

L’adolescente me confesse à son tour que cela ne lui arrive jamais. D’avoir peur. Dans ses rêves, tout le monde la craint.