Inquiétude ce matin alors que j’arrive à l’atelier. Une fois installée, je perçois un faible bip, semblable à celui qu’émet la pile en fin de vie du détecteur de fumée. Ce n’est pas elle la coupable et j’aurai beau chercher la source toute la journée, le mystère du bip demeure insoluble. Je quitte le lieu en priant que le son reste à ce faible niveau afin de ne pas importuner les voisins pendant le week-end.

Puis au moment de me coucher, dans le silence de la nuit, le bip revient. Dingo, depuis tout le temps, le tintement était dans ma tête ! Quel soulagement….