Les croisés

Le père d’Hélène n’aimait pas les chats. Cela n’a nullement empêché celle-là d’en ramener un à la maison, un beau chartreux de campagne qui s’est mis à repeupler les alentours plus vite qu’un lapin. Parfois, il ramenait une conquête au ventre rond et la laissait manger dans sa gamelle. Il guettait tous les jours sur le buffet le retour du père d’Hélène qui le prenait alors sur ses épaules et passait le reste de sa journée avec le félin sur le dos. Il était surnommé le troisième fils. Un jour cependant, il n’est pas rentré d’une de ses croisades et sa descendance s’est arrêtée là.

Le frère d’Hélène a, pour sa part, rapporté deux cochons d’Inde et ils ont fini avec 40 bestioles sur les bras.