Recherche

journal intime universel

Camille Becquet

Mois

mars 2017

Prénom

Mathilde raconte qu’aux urgences de Joigny, il vaut mieux vérifier la retranscription de vos coordonnées par la personne de l’accueil, connue pour son inadvertance. Effectivement, Mathilde, à la relecture de son bulletin d’admission, a découvert qu’elle avait 60 ans et s’appelait Martine.

Cambrousse sur mer

Histoire dans les poches de mon père

« Je n’ai jamais rencontré d’animosité de la part des Français lorsque je suis arrivé en Corrèze auprès de mon père après la guerre. Aucune remarque raciste, ou de vainqueur. La seule insulte que m’ait lancée mon instit – et Dieu sait si je la méritais souvent – c’est « fichue tête carrée « .

Mes lunettes

Vous ne le saviez peut-être pas, mais l’humanité se divise en vrais myopes et faux myopes (en gros). On trouve de vrais myopes et de nouveaux myopes, comme des nouveaux riches. Les seconds, comme les derniers, ce sont ceux qui ne manient pas encore bien le concept, des petits rigolos pour résumer. Des pas rodés. Moi par exemple, je ne sors mes lunettes que lorsque je suis vraiment obligée. Je suis capable de naviguer à vue dans le flou. Mon père, la première chose qu’il fait le matin, c’est de les mettre sur son nez.Un pro.

Lorsque Melissa est venue me rendre ma Véro, elle a débarqué les joues fraîches, essoufflée ET les lunettes couvertes de gouttes de pluie. Elle n’a pas semblé gênée.

A la fête de mon éditeur, j’ai discuté pendant un temps avec un homme à lunettes. J’ai été obligée de le quitter, la vue de ses lunettes couvertes de traces de doigts a fini par me mettre k.o. Tant de professionnalisme finit par décourager les petits joueurs.

 

 

Noms

Valérie achète son fromage sur le marché de Caen à un exploitant bio qui ne possède que trois vaches. Le jour où elle s’estimera familière avec son fromager sera le jour où elle connaîtra le nom des trois vaches.

Le snapshot de lundi dernier

Merci aux nombreux participants ! C’est exponentiel, ce concours de dessin !! 😉 Nadia aime toujours autant la couleur, le choix de l’ara n’est pas anodin, les Guerry père et fille sont de petits farceurs, mais la jeune demoiselle affiche sa préférence pour le format bien de chez nous. Alala, je ne sais à qui décerner le prix !

Snapshot – Mont St-Jean

Acheté le 26.08.16

Une très jeune enfant vient de tuer un gros berger allemand. Pour la postérité, elle pose sur son trophée.

(photo visible sur demande)

Surnom

Mon fils est, à l’école, en compétition permanente avec une jeune Clémentine. Afin de pimenter leur relation, il l’appelle Vitamine C.

Surnom

Avant de s’appeler le comptable, mon fils s’appelait Bonhomme.

Paname

Je possède un petit studio Place de Clichy. Enfin, petit, ça dépend des fois. Il est décevant : le chauffage est défaillant, point de beau parquet, une moquette moche, parfois même, pas de moquette. Les voisins sont bruyants. Ils débarquent chez moi, m’annoncent qu’ils me virent, que c’est chez eux maintenant. Il m’est arrivé d’avoir les pires difficultés à atteindre la porte d’entrée, d’avoir à passer par une échelle rouillée qui ne possède plus qu’un barreau donnant sur le vide, quand ce n’est pas pour constater que tout a été cambriolé (les voleurs avaient même pris mes chaussures hier soir).

Mon petit studio moche revient souvent dans mes rêves (cauchemars ?). Toujours à Place de Clichy. C’est un studio Alpha. Là où tout aurait commencé. Lorsque je suis arrivée à Paris, j’ai atterri Place de Clichy. D’accord, je saisis la métaphore de l’endroit. Mais pourquoi toujours moche ?

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑