Mathilde raconte qu’aux urgences de Joigny, il vaut mieux vérifier la retranscription de vos coordonnées par la personne de l’accueil, connue pour son inadvertance. Effectivement, Mathilde, à la relecture de son bulletin d’admission, a découvert qu’elle avait 60 ans et s’appelait Martine.