Des verres et des serviettes Marimekko

Trésor du design finlandais. Comme les Moomins et Tom of Finland, les objets sont vendus au prix de l’or. Aussi faut-il se satisfaire de la vaisselle offerte à bord du Finnair et troquer la porcelaine et le coton pour le carton et le papier. Le Marimekko du pauvre a le mérite d’être gratuit (ajouter le prix du billet d’avion tout de même).