La maison de l’ogre

C’est une maisonnette toute gentillette, avec son portail vert d’eau et ses beaux yeux gris, une demeure à qui l’on donnerait son nounours sans confession. Malheur, sitôt celui-ci serait pendu haut et court, dans la maison aux mille cadavres en peluche.