Je me revois encore très bien parler lors de cette soirée, de ma fascination pour la Barbie tahitienne de ma cousine à la très discrète Virginie Despentes qui me renvoyait la politesse de son sourire que j’espérais amusé plus que navré.