Sylvia, célèbre aujourd’hui pour ses poèmes,n’écrivit qu’un unique roman, « la cloche de verre « . C’est fort dommage qu’il n’y en eut qu’un seul. Elle en écrivit un second, qu’elle comptait offrir à son mari pour son anniversaire, qu’elle déchira lorsqu’elle découvrit son infidélité.