Mon père est surarmé, suréquipé, surprotégé. Finira-t-il comme Vito Corleone, mort d’une crise cardiaque dans son jardin ?

Mon père démonte sa cabane de jardin toute amiantée à mains nues. Mon père n’a peur de rien.